Vous êtes dans une impasse financière? Des solutions existent

Solutions impasse financière

Un fort endettement, ce n’est pas seulement difficile sur le moral et la santé de celui qui est endetté, ça engendre également de l’inquiétude dans l’entourage. Évidemment, il n’existe pas de recette miracle devant une impasse financière. Mais des solutions existent. Elles sont à la portée de tous. Un syndic de faillite peut vous aider à y voir clair. Voici les solutions à envisager.

Rééquilibrer votre budget

Faire un budget est le premier pas vers la santé financière. C’est ce qui vous donne la mesure réelle de vos finances. Mais aussi, c’est la meilleure façon de mieux comprendre vos habitudes de consommation, bonnes et mauvaises. En ciblant des réductions dans certains postes de dépense, il sera possible de reprendre le contrôle de vos finances.

Vous entendre avec vos créanciers

Après avoir rééquilibré votre budget, une des premières actions à entreprendre est de négocier les conditions de remboursement de vos dettes directement avec vos créanciers. Certains d’entre eux accepteront d’échelonner votre remboursement sur une plus longue période. Ça vous permettra de souffler.

Faire une consolidation de dettes

Peut-être avez-vous plus d’une dette, à des taux d’intérêt désavantageux. La consolidation de dettes consiste à faire un emprunt auprès de votre institution financière afin de n’avoir qu’une seule dette envers un seul créancier. Vous obtiendrez bien souvent un meilleur taux d’intérêt, tout en ayant des paiements mensuels moins élevés si vous choisissez d’allonger la période de remboursement.

Faire une proposition de consommateur

Dans un contexte de fort endettement, quelques avenues sont envisageables avant de recourir à la faillite personnelle. La proposition de consommateur en est une. Il s’agit de soumettre un plan de remboursement crédible à ses créanciers, en échange d’une réduction substantielle de votre dette. Certains créanciers préféreront obtenir un remboursement moindre s’ils voient que vous vous dirigez vers la faillite.

Consentir à un dépôt volontaire

Une autre avenue à considérer avant la faillite est le dépôt volontaire. Vous consentez alors à la saisie d’une partie de votre salaire dans le cadre d’une procédure légale, par ailleurs propre au Québec. Votre taux d’intérêt se voit dès lors fixé à 5%, peu importe votre créancier. L’avantage principal est d’éviter la saisie de la plupart de vos biens personnels. Cette solution ne vous protège toutefois pas contre la saisie de vos immeubles ou automobiles personnels.

Déclarer une faillite personnelle

Solution de dernier recours, la faillite personnelle vous permet de vous libérer de la plupart de vos dettes. Ce processus est encadré par la loi et il implique la liquidation de vos biens saisissables par un syndic de faillite. Bien qu’elle affecte votre capacité à obtenir du crédit par la suite, la faillite vous donne la chance de repartir à neuf, sur de meilleures bases budgétaires, pour ainsi retrouver une qualité de vie.

*Article invité rédigé par Groupe Leblanc Syndic Inc.